AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  PortailPortail  

Partagez | 
 

 Un bruit vibrant et une lumière phosphorescente verte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Parvah

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Un bruit vibrant et une lumière phosphorescente verte   Mer 30 Jan - 21:37

Mille et une fois j'ai raconté ces évènements qui me sont arrivés lors de mes 18 ans et pourtant, je ne me lasse pas d'écrire toujours et encore les mêmes mots...Il était environs une heure et demie du matin en pleins mois d'Août 1996.
Ma cousine (âgée de quatre années de moins que moi) et moi-même, venions de quitter la table familiale où nous étions passé au dessert, ayant profité de la magnifique soirée pour faire un barbecue. Voilà plusieurs jours que nous campions dans le jardin de ma grande tante, vivant dans le même village que ma cousine et ce soir là, nous avions envie de retrouver notre cher lit douillet et moelleux. Mais voilà, nous avions laissé nos oreillers dans la tente et c'est pourquoi, nous avions décidé de parcourir les 700 mètres par la grande rue, afin de rejoindre la maison de ma grande tante, qui faisait l'angle. Nous étions donc descendu tranquillement discutant de choses et d'autres, lorsqu'en plein milieu du chemin nous avons été attiré par un bruit sourd de "ventilateur" mais électronique (comme s'il sortait d'un synthétiseur), qui semblait se rapprocher. Ce bruit se faisait en saccadé, il semblait monter en puissance, descendre et s'arrêter puis recommencer et ce, constamment. Nous prêtions l'oreille car nous connaissions le bruit de chaque chose, de tout engin agricole qui pouvait encore travailler dans les champs voisins, comme le bruit des avions en pleins ciel, le bruit d'une porte de portail etc... Mais aucun son que nous ne connaissions ne ressemblait à celui-ci. Nous nous étions arrêté en pleins milieu de la route (les voitures très rares s'entendent à 2 kilomètres à la ronde) afin de trouver d'où pouvait provenir ce bruit, car il semblait se rapprocher sans arriver d'un endroit précis.

Nous observions quelques secondes la route devant et derrière nous, afin de vérifier s'il s'agissait d'un appareil à moteur et nous finîmes par nous mettre sur le trottoir, car nous avions décidé de continuer notre chemin. C'est alors qu'à notre dos, une lumière puissante et verte fluorescente nous éclaira, comme si nous avions été mises sous la lumière d'un spot light lors d'un spectacle. Nous nous retournions évidement tout de suite. Ma cousine pris immédiatement panique et me hurla que c'était un OVNI, se mettant à détaler aussi vite qu'un lapin pris en chasse.Je n'étais pas de cet avis, car je voulais bien croire que les extraterrestres existaient, mais ce n'était pas présentement le cas, car "ce genre de choses n'arrivent qu'aux autres".

Je faisais face alors à la lumière et dans ce dixième de seconde où mon cerveau me parla mille fois, je constatais que je regardais en l'air et que la couleur n'était normale. Mais les théories se bousculaient en moi et passaient leur chemin car rien ne pouvait ressembler à cela. C'est alors que je le vis soudain se rapprocher de moi extrêmement rapidement, si vite que j'eus un geste de recule dont je me rappelle car je cru sur le coup, tomber.C'est à cet instant que je pris véritablement peur et que je me mise à courir à toutes jambes, terrifiée. Je me rappelle encore que le spot me suivait, continuant de se rapprocher et que non seulement j'entendais le bruit de plus en plus fort, mais de plus, je courais de toutes mes forces en observant avec horreur mon ombre se projeter sur le sol, entouré du halo vert fluorescent. javais conscience que cette chose me poursuivait et malgré ma peur comme ma course effrénée, je n'arrivais pas à croire ce qui était en train de se produire... C'est au moment où ma cousine et moi nous sommes retrouvées toutes deux dans la rue de ma tante, que le bruit et la lumière disparurent subitement.

Nous avons continué de tracer jusqu'à la porte de ma grande tante et mon grand oncle et avons frappé comme hurlé jusqu'à ce que finalement on nous ouvre. Nous étions livides et nous avons forcé mon oncle à nous raccompagner s'il ne voulait pas nous voir dormir dans son salon…
Bien entendu, notre imagination était mise en cause, mais on nous avoua plus tard qu'il avait suffit de nous regarder toutes deux pour comprendre que ce n'était pas un petit délire hallucinatoire de notre taquin inconscient. Il m'est depuis ce jour, arrivé bien des choses étranges.Mais celles qui ont été les plus marquantes furent encore avec ma cousine (que j’aime comme une sœur), qui ne veut croire en rien, ne veut surtout plus jamais rien voir et a la peur très facile.


Ainsi il y a environs cinq ans, nous étions parties toutes deux nous balader dans la forêt surplombant le village. Connaissant parfaitement ce bois où nous avions passé de longues après midi lors des vacances scolaires, nous faisions le tour alors par les pâtures extérieures, nous rappelant de toutes nos rigolades et parties de jeux que nous avions trouvé à faire. C'est alors que nous avons été attiré par une sorte chaleur qui provenait de la forêt et nous nous sommes arrêté comme subjuguées... Nous étions en automne. Les arbres, semblaient entourés d'un halo transparent, d'une tiédeur qui venait nous caresser et nous attirer. Nous avions alors l'impression que la forêt vivait et qu'elle nous appelait. Alors, commençant à trouver cela très étrange, ma cousine me proposa de rentrer et alors, regardant dans la direction du retour, nous avons vu tout près de nous, trois cercles parfaits sur les herbes hautes. Un était plus gros que les deux autres qui semblaient avoir la même taille. L'herbe semblait de couleur différente (plus claire) et plus petite (courte ou écrasée). C'est en voulant aller regarder les herbes de plus prêt, que j'ai ressenti quelque chose de très inaccoutumé.
Tout comme la forêt qui m'appelait (au niveau du ressenti et de la certitude), je ressentais à ce moment précis, l'assurance qu'il y avait là, devant nous, un engin. Je ne le voyais pas mais je savais qu'il était là et j'ai alors commencé à tendre la main en m'approchant du plus gros cercle et des larmes coulaient toutes seules de mes yeux car j'étais comme... Débordante de jubilation et de quiétude. J'ai senti sous mes doigts une chaleur très douce, comme vivante et j'avais les yeux qui cherchaient ce que je touchais mais je voyais qu'un ensemble, comme si j'étais dans une ambiance de fin de soirée, très pastelle, chaude et orangée. J'ai eu envie d'entrer dans ce que je touchais... Comme si... Le fait que je marchais sur l'herbe en cercle, faisait que j'entrais dans un engin. Aucune peur mais c’était plus un « besoin » qui m'envahissait. Je vous assure qu’à ce moment, j’étais prête à quitter la terre pour suivre mon désir.
Mais au moment où j’ai commencé à m’approcher, ma cousine m’a attrapé le bras et elle m’a tiré de toutes ses forces, me disant que j’étais comme hypnotisée. J’avoue avoir eu du mal à quitter cet état car en soi, je n’avais pas envie non plus de le quitter. J’étais bien… Heureuse, sereine, dans une sorte de tiédeur délicieuse.

Je vous raconterais plus tard les autres évènements qui me sont arrivés, car ceux là ont été pour moi les plus marquants comme les deux premiers.


Je sais qu’il y a une base militaire pas très loin, car il y a toujours durant l’été, des avions de chasses qui filent au dessus du village et nous sommes parfois obligés de boucher nos oreilles car ils sont assez bas. Cela fut longtemps une évidence pour moi qu’il devait s’agir de cela. Mais en grandissant, on se dit que les militaires ont bien d’autres choses à faire que de s’amuser à effrayer deux pauvres gamines en pleine nuit et que si militaire cela est, secret cela doit rester et je pense que arriver à ce niveau (conduire un engin militaire secret) on doit avoir une certaine intelligence, comme des ordres extrêmement précis à suivre à la lettre.
Pour le second évènement, je pense que les cercles étaient peut-être une illusion d’optique et mon délire, peut-être dû au fait que je venais de prendre l’air et que je me sentais tout simplement heureuse à ce moment… Je n’arrive pas à m’expliquer le toucher et les ressentis. Cela dit, pour la chaleur j’ai pensé aux émanations tièdes que provoquent les feuilles en décompositions et donc, ayant été à proximité d’une forêt, nous avons pu ressentir cela.

En conclusion à ces deux évènements, je ne sais pas ce que cela est et les théories se bousculent toujours en moi. Quoi que j’en dise, personne ne pourra me prouver ce que cela était ou n’était pas sauf si un militaire se rappelle d’avoir joué un mauvais tour à deux jeunes filles une nuit d’Août, sauf si un extraterrestre vient me voir et me parle de ce jour où il a tenter de me prendre en photo, lors de ses vacances safari !

Je tourne cela à la plaisanterie et pourtant, je ne riais pas ce jour là…

J’attends vos réactions.

Merci de m’avoir lu.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvoyageurs.discuforum.info/index.php
Adrien



Messages : 12
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Un bruit vibrant et une lumière phosphorescente verte   Dim 10 Fév - 17:52

Bah heu... .
Je sais pas quoi te dire ^^

J'ai envie de dire que t'es chanceuse d'avoir eu des expériences comme ça, c'est pas donné à tout le monde =)

Ensuite bah... je saurais que dire une bêtise si je disais que c'était moi le militaire qui s'est amusé ce soir là lol!


Nan mais je sais vraiment pas quoi dire à par ce que j'ai dis ci-dessus.
Je trouve sa assez génial (même si t'as du avoir la peur de ta vie ce jour là) ce que t'as vécue. Tu as cherché si d'autres personnes ont eu la même expérience ? Sa aurait été intéressant =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.monokuroomu.com
Parvah

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Un bruit vibrant et une lumière phosphorescente verte   Sam 16 Fév - 20:16

Bonjour Adrien le taquineur ! lol!

En effet j'ai cherché à savoir si d'autres personnes avaient vécu des choses plus ou moins similaires et j'ai trouvé beaucoup de monde, mais évidement jamais de la même façon que moi. Je pense que nous avons tous des expériences uniques. Néanmoins depuis ce jour je me bats contre la peur des Extraterrestres, même si je suis persuadée que s'ils avaient voulu me faire du mal, ils ne seraient pas génés. Cependant cette peur est présente le soir quand je me laisse envahir par de mauvaise pensées. Pourtant j'ai plus peur des gerres et des humains que des ET qui m'ont jamais fait plus qu'une frayeur sans doute inutile.

Par rapport à ta réponse, en fait, je suis consciente qu'il n'y en a pas à donner, cependant je pense que témoigner peut apporter d'autres témoignages et cela est une petite graine dans un amas de terre fertile.

Merci de m'avoir lu Adrien et à très bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvoyageurs.discuforum.info/index.php
more blu
Invité



MessageSujet: lumière verte   Ven 4 Sep - 23:26

Bonjours, il m'est arrivé quelque chose il y a longtemps quand j'étais enfant qui trouve quelques petites similitudes avec ton récit, peut etre que dans le fond n'est ce pas si différent:

J'en ai mémé fait le récit sur d'autres forums que je vais faire suivre ici, ton témoignage m'est plus que précieux, j'aurais besoin de connaitre plus de détails, comment était cette lumière, quel était son bruit, comment etait elle projetée, etc.

Voici mon récit à moi:

Voila mon récit auquel je cherche une réponse :

J'avais environs 10/11 ans, j'étais nu dans ma baignoire remplie d'eau, mes parents étaient partis faire des courses.

La nuit commence à tomber, je pensais à je ne sais plus quoi, quand tout à coup, une lumière verte a été projetée contre le mur de la salle de bain acompagnée d'un bruit TRES grave et TRES fort identique à celui d'enceintes qui déconnent, genre quand vous branchez des enceintes sans arrêter l'amplis mais en continu pendant environ 10 secondes, si grave que la salle en a tremblée.

C'est au premier étage et rien ne peut fournir du bruit ou une lumière verte, cette lumière s'est étalée sur une surface d'environ 70 cm sur 70 diforme semblant être projetée de la fenêtre extérieure par "quelque chose" situé juste derrière cette fenêtre, la surface verte tourne mais reste au même endroit, semblant représenter une "matière" qui se déforme et glisse sur elle meme, une sorte de fusion impossible, de réaction physique.

On ne voit pas de rayon lumineux mais juste la lumière sur le mur, comme si un lampadaire éclairait le sol sans emettre de lumière, créant une surface lumineuse sur le sol.

J'ai eu horriblement peur restant paralysé pendant un instant sans savoir quoi faire.

RIEN ne peux créer ceci dans cette salle de bains ni aux alentours.

Je suis effrayé rien qu'a y repenser en écrivant ce témoignage.

Je vous serais reconnaissant de me fournir des infos sur un éventuel témoignage, une explication, un cas identique, une signification!

Bref, QUE SAVEZ-VOUS SUR CE GENRE DE CHOSES ?

De quoi sagit-il selon vous ?

Je tiens a préciser que je ne suis pas dingue, j'ai aujourd'hui 26 ans et je n'ai jamais rien revu de paranormal car je l'affirme c'est bien de ça dont il s'agit ici.

Merci pour votre aide !





En fait ce qui m'intrigue c'est la lumière verte qui est pet être dans une certaine mesure et d'une quelconque manière la même, même si à priori ca semble différent .
Revenir en haut Aller en bas
Parvah

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Un bruit vibrant et une lumière phosphorescente verte   Lun 7 Sep - 17:40

Bonjour More blu,

Je suis ravie d'avoir lu ton témoignage, car la lumière verte semble la même. Pour ce qui est de mon propre témoignage, je ne vois pas quoi ajouter sur le son que cela produisait, car cela faisait une sorte de ventilateur sourd, difficile d'expliquer un son. La lumière était verte fluorescente, je m'en rappelle très bien puisque je l'ai vue de pleine face puis à terre lorsque je courrais et je me disais que cela ne pouvait pas être un hélicoptère (quoi que...)
Je dis "quoi-que" parce que j'ai découvert dans un forum, un extrait de documentaire où il était question d'une lumière verte sur un avion "sans bruit". Je te donne le lien : http://laportedesetoiles.forumsline.com/vos-temoignages-d-observations-avec-des-objets-volants-non-identifies-f114/a-toutes-jambes-t1015.htm
Vas vers la fin, j'ai fais un travail de recherche et je pense que cela pourrait t'intéresser de savoir ce qu'il en est.



J'attends de savoir ce que tu en as pensé.
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvoyageurs.discuforum.info/index.php
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un bruit vibrant et une lumière phosphorescente verte   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un bruit vibrant et une lumière phosphorescente verte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La tourte verte
» Obélisque de lumière
» Resine verte
» Une souris verte !
» Marrée verte, rouille, et cuir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Code 2012 :: Paranormal :: Témoignages-
Sauter vers: